Bandeau page d'accueil

Versión española :

Vous etes ici: Pour en savoir plus/ L'Amazonie/

Titre: Amazonie Equatorienne

Données géophysiques

Superficie : La forêt amazonienne couvre 46% de l'Equateur, avec une superficie de 138 000 Km² (soit 2% du bassin Amazonien).

Amazonie par régions

Démographie

Population : 318 000 habitants

6 groupes ethniques principaux : Kiochwas, Shuars, Huaoranis, Cofans, Secoyas, Sionas soit au total entre 85000 et 100000 personnes.

Densité : 6.4 Hab/Km² ?

Population urbaine : 28%

Population rurale : 72%

Répartition de la population : 52,6% secteur primaire (agriculture, élevage, exploitation de bois, chasse et pêche) ; 9,8% secteur secondaire (usines) ; 33% dans le tourisme, commerce et service

Analphabétisme : 9.5 % de la population de plus de 10 ans est analphabète

Durée de la scolarité : 6,1 ans (de 6 ans à 12 ans).

Economie 2004

La région possède d'importantes réserves de minerais et d'hydrocarbures qui sont au centre de l'intérêt qu'on porte à cette région depuis les années 60.

L'extraction pétrolière atteint quelques 750 000 barils de pétrole par jour en 2004. Cela représente 30 % des recettes de l'Etat. Ce pétrole est essentiellement destiné à l'export.

Les secteurs économiquement important pour la région sont l'industrialisation et la commercialisation du pétrole, du bois, des minérais, la production agricole et depuis quelques années le tourisme écologique.

Données écologiques

La croissance économique de la région a été spectaculaire, d'une zone presque totalement improductive économiquement parlant, la région depuis la découverte du pétrole, est devenue pour plusieurs gouvernements " le miracle " économique. Cependant à la perspective des profits énormes qu'ils allaient réaliser, ces gouvernements n'ont pas consacré le temps ou l'attention nécessaires à l'élaboration d'une politique de protection, ou tout au moins, de plans d'exploitation rationnels.

Mise à part l'importance du pétrole pour l'économie nationale, la région ne contribue que faiblement à la production agricole nationale.

Par rapport à sa superficie, l'Equateur est l'un des pays les plus riches en faune et en flore du monde. Ce pays qui ne représente que 0,2% de la surface totale du globe, recèle 10% des espèces végétales et 18% des espèces d'oiseaux. La plus grande partie de cette richesse biologique est concentrée dans la région amazonienne d'Equateur.

De plus sur seulement 2% de la superficie totale de la forêt amazonienne, la région arbore un cinquième des espèces végétales mondiales.

Sur un cinquième d'hectare, on a dénombré 505 espèces d'arbres de plus de 2 mètres de haut, soit dix fois plus que sur tout le territoire français.

La diversité végétale dans la région du Haut Napo est l'une des plus haute du monde. Sur un seul hectare, on a découvert 246 espèces d'arbres, mais la moitié 123 espèces sont représenté par un seul arbre. Diversité mais rareté.

L'Amazonie, se singularise par l'omniprésence de la forêt équatoriale et des conditions climatiques très marquée par la chaleur et humidité constantes, qui rendent toute occupation humaine délicate. La densité de la forêt rend son accès difficile et les routes existantes rivalisent, pour certains déplacements, avec les fleuves, le long desquels se trouvent de nombreuses zones de peuplement. Avec une superficie de plus de 130.000 km2 et seulement 15 % de la population équatorienne, c'est à la fois la région la plus vaste et la moins peuplée d'Équateur. Pourtant, la découverte, dans les années 1960 de gisements de pétrole dans le piémont andin, à l'ouest de l'Oriente, a entraîné la multiplication de fronts pionniers causant un fort accroissement de la population régionale, multipliée par trois entre 1970 et 1990. L'enclavement, l'existence de populations majoritairement indiennes et rurales, la relative rareté des ressources malgré l'extrême richesse en biodiversité et les pressions récentes exercées par la multiplication des fronts pionniers (depuis juin 2003, l'OCP : Oleoduco de Cruso Pesado), sont les contraintes majeures auxquelles la région amazonienne de l'Oriente doit faire face.

graphisme quechua


Retour haut de page